frarenfaswtr

10 ans déjà. 2007 - 2017.

Quelques mots suffiront-ils pour un hommage ?

Il nous a laissé un vide, mais il restera parmi nous, partout présent, comme l’illustre ces photos.

Djamel Tahir : Un petit bonhomme grand par sa simplicité, sa gentillesse, ses convictions, son humour, son engagement au service de ses concitoyens... Au village, il est un symbole pour toute une génération encore aujourd’hui.

Djamel à Tifrit

Qui ne se souvient de ses anecdotes, de ses blagues parfois déplacées ou offensantes, mais dont le sens va au-delà et donne à réfléchir à plus d’un.
Professeur d’anglais, il exerçait son talent dans la vie de tous les jours, à l’extérieur des établissements scolaires, il aimait aider, discuter, expliquer avec subtilité et humour.

À l’assemblée du village, il était le premier à oser bousculer les habitudes, à prendre la parole devant les sages et surtout à défendre son point de vue et celui des jeunes toujours avec humour et dans le respect. On l’écoutait.

Djamel reste présent

Le défunt si Djamel est décédé le 07-07-2007, drôle et triste date.
Un accident tragique.
Il ne faisait pourtant que bricoler chez lui. Rien que quelques tuiles dont il devait s’occuper.
Il avait suffi d’un rien pour qu’il nous quitte à jamais.
IL avait sa place parmi nous. Il l’occupait mieux que quiconque. Elle était petite, mais le vide qu’il laissa s’avère immense.


Repose en paix cher Djamel.
La vie ne dure qu’un instant et nous te joindrons puisqu’on meurt bien un jour.
Nous ne t’oublierons jamais. Que le Tout-Puissant t’accueille dans son vaste et Éternel Paradis et qu’il t’accorde sa sainte miséricorde !

 

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
Aller en Haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com