frarenfaswtr

Les jeunes du village de Mehaga, situé à environ 75 kilomètres à l’est du chef-lieu de wilaya de Tizi Ouzou, ont rendu un vibrant hommage à Dghaimi Lounis, le chef des GLD (Goupes de légitime défense) tué accidentellement le 21 juin dernier lors d’une opération antiterroriste.

L’incident a plongé le village dans un deuil incommensurable. Toutes les fêtes de mariage ont été passées quasiment sous silence, dans l’indifférence.

L’association sportive du village a réussi le pari d’organiser dans d’excellentes conditions un tournoi de football qui s’est terminé jeudi 20 août dernier en apothéose, avec la présence d’invités de marque, pour témoigner encore une fois le respect pour un militant qui a donné sa vie pour que vive l’Algérie en s’engageant dans la lutte antiterroriste dès 1993.

Il avait pris part à plusieurs opérations de grande envergure, notamment dans les maquis de l’Akfadou et de Beni Ksila, de Jijel… Chaque jeune du village se souvient de son humanité, de sa chaleur, de sa compassion, de son humilité, de sa gentillesse, de sa disponibilité, de sa main posée sur une épaule en signe de réconfort…. Un charisme qui lui a valu l’amitié de tout le monde.

Et les jeunes de Mehaga se souviendront certainement longtemps de lui. Ils l’ont fait savoir à travers le tournoi de football qu’ils ont organisé. Un tournoi que les organisateurs veulent instituer, chaque année, en lui donnant une dimension intervillage et pourquoi pas intercommunal.

En tout état de cause, la compétition avait mis aux prises 12 équipes qui se sont donné la réplique, dans une ambiance particulière de recueillement, mais aussi de joie, au stade du village, dont le tuf a besoin d’être refait et un système de drainage des eaux pluviales doit être réalisé.

Le village a vécu de belles empoignades, sans aucun incident. Les équipes de jeunes se sont affrontées dans un fair-play total, l’événement étant d’abord un signe de solidarité avec la famille du défunt et un hommage au courage du Patriote.

Les yeux clairs de Lounis, sans doute trop inondés de la lumière des cimes, et son sourire entier vont manquer terriblement à tous les jeunes du village. Sa disparition reste une tragédie. Son parcours, décidément trop court, est exceptionnel. Les jeunes du village n’ont pas oublié son compagnon, bien que gravement blessé, qui s’est déplacé en béquilles pour assister aux matchs.

Source Liberté

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Aller en Haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com