frarenfaswtr

ath yedjer
ath yedjer
La commune d’Idjeur, dans la daïra de Bouzeguène peine pour sortir du sous-développement. Elle rencontre de nombreux problèmes pour la concrétisation de ses projets. Article paru en 2007

Le premier vice-président de l’APC d’Idjeur à majorité RND, M. Touadi Saâdi, se dit, toutefois optimiste quant à la concrétisation du programme tracé et des promesses qui ont été données aux citoyens lors de la dernière campagne électorale. Le choix de l’APC est bien clair : la priorité est donnée aux jeunes d’une part et aux villages de la commune d’autre part. Parmi les projets lancés, il y a quelques mois, on notera que la moitié est destinée à la jeunesse : 104 locaux commerciaux, une bibliothèque communale en cours de terrassement, un CEM base 5 dont le taux d’avancement a atteint les 50%, deux aires de jeu, l’une à Mehagga, l’autre à Ighraïne.
Des projets de revêtement de pistes sont en cours, l’un à Sidi El Hadi d’une longueur de 2000 m linéaires et l’autre à Tifrit Nath Oumalek. Les villages d’Ighil Boukiassa, de Mehagga et d’Ighraïne bénéficient également de projets d’assainissement alors qu’un pont est en construction à Aït Aïcha. Excluant les projets relevant du sectoriel, le 1er vice-président de l’APC d’Idjeur, affirme que tous les projets ont bénéficié d’une enveloppe financière globale de 2,66 milliards de centimes. Quant aux projets clôturés dans le cadre des PCD 2008 (réseau AEP à Ighil Boukiassa, route de l’unité de soins de Mehagga et les grosses réparations de l’école de Tifrit), ils ont été estimés à 750 millions de centimes.
L’ambition de l’APC d’Idjeur se focalise sur les projets à venir. Six foyers de jeunes seront réalisés dans les villages pour une coquette somme de 2,15 milliards de centimes.
Le CEM d’Iguersafène bénéficiera de grosses réparations (clôture, bloc sanitaire, cantine et extension du chauffage) pour une enveloppe financière de 996 millions de centimes. Un autre projet AEP prévu pour Tifrit Nath Oumalek est estimé à 600 millions de centimes. Deux projets sont également inscrits mais qui relèvent exclusivement du sectoriel. Il s’agit de huit captages de sources qui seront pris en charge par le secteur de l’hydraulique et de 1400 m linéaires de route à Ighil Boukiassa. Dans le domaine de l’habitat, l’APC dispose de 50 logements (F2 et F3) achevés et une promesse de réalisation de 60 à 100 logements sociaux locatifs, en fonction de la disponibilité des terra ins, insiste-t-on .

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Aller en Haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com