frarenfaswtr

 Hendou, un village situé à 6 km du chef-lieu de la commune d’Azazga, d’une densité populaire estimée à 1600 âmes, souffre du manque d’eau potable. 

En effet, en dépit des efforts consentis par l’Etat dans le domaine de l’hydraulique en général et de l’AEP en particulier, l’approvisionnement de Hendou en eau potable reste insuffisant à cause des petits diamètres des conduites qui alimentent le château d’eau de ce village à partir de celui d’Azazga. Le débit est insuffisant. Le manque d’eau est également récurrent au village voisina, Tibiracine, dans la commune d’Aghribs. Selon un citoyen du village, Hendou manque d’eau alors que dans la quasi-totalité des villages de la localité d’Azazga, cette source de vie coule à flots, suite à la mise en service du barrage de Taksebt. « Pour le moment, les habitants de Hendou prennent leur mal en patience. Ils se débrouillent à chercher l’eau à l’aide de jerrycans. Mais jusqu’à quand ? », s’interroge notre interlocuteur. « Pour résoudre ce problème, nous avons sollicité à maintes reprises tous les services concernés : l’ADE, la direction de l’hydraulique de Tizi Ouzou et la daïra d’Azazga. Jusqu’à présent, nous n’avons eu que des promesses », s’indigne un collectif d’habitants de Hendou.

Par Djemaâ Timzouert          source  : Elwatan

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Aller en Haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com