frarenfaswtr

Index de l'article

Le ressortissant algérien qui s'est vu octroyer la qualité de réfugié par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides ou par la Commission des recours des réfugiés bénéficie de plein droit d'un certificat de résidence de dix ans.

Son conjoint lorsque le mariage est antérieur à la date de l'obtention du statut ou, à défaut, lorsqu'il a été célébré depuis au moins un an, sous réserve d'une communauté de vie effective entre les époux, bénéficie aussi de plein droit de ce titre.

Il en est de même des enfants dans l'année qui suit leur dix-huitième anniversaire ou, entre seize et dix-huit ans, s'ils désirent travailler.

Reçoivent également un titre de dix ans les ascendants directs au premier degré si l'étranger qui a obtenu le statut de réfugié est un mineur non accompagné.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Aller en Haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com